-6.jpg
 
BOUTON 2EME ETAPE.jpg
BOUTON 1ERE ETAPE.jpg
BOUTON 3EME ETAPE.jpg
POURQUOI THE FRENCH CITY.jpg
PASSEPORT POUR VOS PRODUITS.jpg
BPI FRANCE.jpg
LA FTPE.jpg
VIDEO.jpg
-6.jpg
-6.jpg
La maquette de THE FRENCH CITY est devenue réalité
BOUTON 2EME ETAPE.jpg
BOUTON 1ERE ETAPE.jpg
BOUTON 3EME ETAPE.jpg
POURQUOI THE FRENCH CITY.jpg
PASSEPORT POUR VOS PRODUITS.jpg
BPI FRANCE.jpg
LA FTPE.jpg
VIDEO.jpg
ECRIVEZ-NOUS :  thefrenchcity@gmail.fr
A l'occasion de la visite en France de M. le Président Xi Jinping en FRANCE, de son épouse et d'une importante délégation, nous avons fait remettre à la délégation le dossier complet, ainsi que le DVD montrant la coopération entre la FRANCE et la ville de TIANJIN pour "THE FRENCH CITY, à la délégation présidentielle.

Ces documents ont été remis :

- à LYON, par l'intermédiaire du Président de la Région RHONE-ALPES, aux bons soins du Président de ERAI (ENTREPRISE RHÔNE-ALPES INTERNATIONAL), le dossier que nous avons constitué sur le CENTRE DE L'ARTISANAT PME-PMI-TPE à TIANJIN

- à PARIS, des dossiers ont été remis aux personnalités que le Président Xi Jinping a pu rencontrer, à savoir :

- M. François HOLLANDE, président de la République française pour l'informer des perspectives de développement des relations franco-chinoises dans le domaine de l'exportation des produits artisanaux et des PME-PMI-TPE français à TIANJIN

- Mme Irina BOKOVA, directrice générale de l'UNESCO, en raison du fait que la cuisine française est inscrite au patrimoine immatériel mondial de l'UNESCO, ce qui est une raison supplémentaire d'en faire bénéficier la population chinoise qui se rendra à TIANJIN,

- M. le Premier ministre Jean-Marc AYRAULT, en raison de l'intérêt économique que représente l'amélioration des échanges commerciaux entre la FRANCE et la CHINE, et de l'intérêt de l'emplacement stratégique à TIANJIN, près d'un port, d'un aéroport et qui devrait permettre une présentation des produits régionaux français,

- M. Claude BARTOLOME, président de l'Assemblée nationale et Jean Pierre BEL, président du Sénat en raison de la présence au sein des deux assemblées d'un Groupe d'amitié franco-chinoise composé de députés et de sénateurs,

- M. Jean-Pierre RAFFARIN, vice Président du Sénat et ami de la Chine afin qu'il soit au courant de la réalisation en cours à TIANJIN concernant le Centre de l'Artisanat mis en oeuvre par M. BAI et M. LING,

- Par ailleurs, nous avons poursuivi le contact et suivi les discours prononcés à la Fondation CHARLES DE GAULLE qui a accueilli le Président Xi Jinping, en raison du fait que le Président Charles de GAULLE a été le premier à reconnaitre l'existence de la Chine Populaire le 27 janvier 1964.  

Pour mémoire, Dominique CALACE de FERLUC a un excellent contact avec cette fondation, en raison du fait que l'appel du 18 juin 1940 adressé depuis Londres par le Général est conservé par cette fondation, a été enregistré par un auditeur chasseur de sons et diffusé dans le cadres des émissions de “chasseurs de sons”, organisation dont Dominique CALACE de FERLUC est aujourd'hui en France, Président de la FEDERATION FRANCAISE DES CHASSEURS DE SONS ET D’IMAGES et également Président de l'INSTITUT SOCIAL DE FRANCE ET DE L'UNION EUROPÉENNE.


Le Président François HOLLANDE a confirmé en présence du Président Xi Jinping " la volonté de réduire le déficit commercial entre la FRANCE et la CHINE, afin de rééquilibrer le commerce extérieur entre la FRANCE et la CHINE en élevant la présence de la France en Chine et de nourrir un courant d'exportation de la FRANCE vers la CHINE notamment dans l'agro alimentaire, avec la charcuterie, le lait et le vin, etc..., le président français ayant rappelé qu'une pleine confiance existait entre les deux pays".

Compte tenu de ce qui précède, on se rend compte que la création du CENTRE DE DÉVELOPPEMENT DE L'ARTISANAT DES PME-PMI-TPE à TIANJIN est parfaitement en phase avec les objectifs de nos deux Présidents et de nos deux pays, notamment en soutenant le renforcement d’un système commercial multilatéral équitable, ouvert et fondé sur des règles, en s’opposant au protectionnisme sous toutes ses formes
 
Le Secrétariat Général Adjoint de la Présidence de la Républiqu
lettre Premier Ministre Manuel VALLS 24 4 2014.jpg
CENTRE DE DEVELOPPEMENT DE L’ARTISANAT DES PME-PMI ET TPE FRANÇAISES EN CHINE
LA CITE FRANÇAISE À TIANJIN
RELATIONS INTERNATIONALES ET COMMERCIALES CHINE - FRANCE
 
-6.jpg
COMMUNIQUÉ
CONCERNANT L’AVANCEMEMENT DU PROJET
THE FRENCH CITY À TIANJIN (CHINE)

Le Président de l’Institut Social de France et de l’Union Européenne, s’est rendu à Tianjin du 28 au 30 avril 2014, pour y rencontrer les promoteurs du projet “The French City”, MM. BAI Shao Liang, Président de la Société Tianjin Wanshun Binhai Real Estate Development Co, Ltd et  LING Chaoxiang, Directeur Général de la Société Wanshun Business Co, Ltd.

En effet, à la date du 15 février 2014, les Régions françaises, dans le cadre du PLAN REGIONAL D’INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES, prévu dans le schéma régional de l’économie et de l’emploi durable et de la Stratégie régionale à l’international et à l’Europe, ainsi que plus d’un millier d’entreprises s’étaient déclarées intéressées par la possibilité d’exporter des produits français vers la Chine à Tianjin dans le Centre de Développement de l’Artisanat PME-PMI et TPE françaises à Tianjin, dénommé “THE FRENCH CITY”, tant par l’intermédiaire de la Fédération des Très Petites Entreprises (FTPE), qu’ auprès de l’INSTITUT qui avait missionné à cet effet une société en sous-traitance.

La présentation des résultats ainsi obtenus ainsi que la demande de réponses à de nombreuses questions posées par les régions a donné lieu, à la demande de l’INSTITUT, à l’envoi d’une délégation française de consultants à Tianjin, du 12 au 15 février 2014, afin d’obtenir des réponses aux questions posées au correspondant désigné par la Société Tianjin Wanshun Binhai Real Estate Development Co, Ltd pour suivre le projet en tant que chairman de la Société Wanshun Business Management Co, Ltd.

A la suite de cette visite, courant mars 2014, une modification managériale est intervenue, entraînant un arrêt momentané du projet. De ce fait, Monsieur BAI Shao Liang nous a informé que ce projet était désormais suivi directement sous la responsabilité de M. LING Chaoxiang.

A la demande de l’Institut concernant le fait de savoir si cela affectait le projet, M. LING Chaoxiang nous a indiqué que le projet était en l’état  provisoirement à l’arrêt

Par ailleurs, lors de différents entretiens, M. BAI Shao Liang nous a confirmé que le projet “The French City”  n’était pas remis en question.
L’ Institut sera particulièrement attentif aux suites de ce projet, compte tenu du fait que le Président François HOLLANDE a confirmé, en présence du Président Xi Jinping: "la volonté de réduire le déficit commercial entre la FRANCE et la CHINE, afin de rééquilibrer notre commerce extérieur, en élevant la présence de la France en Chine et de nourrir un courant d'exportation de la FRANCE vers la CHINE notamment dans l'agro alimentaire, avec la charcuterie, le lait et le vin, etc.", le président français ayant rappelé qu'une pleine confiance existait entre les deux pays.

De plus, les efforts de l’Institut viennent d’être pris en compte par le Premier Ministre, M. Manuel VALLS, le 24 avril 2014, qui lui a apporté son soutien :

“Face à la crise que traverse notre pays et aux craintes exprimées par les Français, le Président de la République m’a confié la responsabilité de mettre en œuvre les réformes nécessaires pour répondre aux enjeux majeurs que sont le redressement de notre  économie et la priorité accordée à l’emploi.

J’ai pris note de votre projet de création d’un centre de développement de l’artisanat afin de favoriser l’exportation de nos produits en Chine.

Je salue l’initiative de votre Institut. Je suis bien sûr conscient de l’importance que revêt la filière artisanale pour la compétitivité de notre économie et le rayonnement de la France à l’étranger. Je tiens également à vous dire ma détermination à préserver le savoir-faire français reconnu en Europe et dans le monde",

Dans le même temps, le Ministre des Finances et des Comptes publics français, M. Michel SAPIN déclarait à l’Institut : "que le développement des exportations est un enjeu pour la France".

Le Président François HOLLANDE “nous a remercié et nous a  assuré de son intérêt pour le projet “the french city”, en raison du fait : “qu’il avait pris connaissance avec le meilleur intérêt de notre projet de "Centre de l’Artisanat PME-PMI et TPE française en Chine".

Cette belle initiative contribue à mettre en valeur le savoir-faire des artisans français et participe au rééquilibrage de notre commerce extérieur avec la Chine auquel, vous le savez, le Chef de l’Etat est très attaché.

C’est pourquoi, je n’ai pas manqué de transmettre votre courrier à Madame Fleur PELLERIN, Secrétaire d’Etat Chargée du Commerce Extérieur, de la Promotion du Tourisme et des Français de l’étranger auprès du Ministre des Affaires Etrangères et du Développement International, en lui demandant d’examiner votre démarche avec toute l’attention qu’elle mérite.

Vous souhaitant beaucoup de succès dans vos futurs projets, je vous prie de croire, Monsieur le Président, en l’assurance de mes sentiments les meilleurs.”

Dans ce contexte, l’Institut tiendra naturellement informé les acteurs économiques et politiques ainsi que les autorités administratives et les partenaires, qui se sont déclarés, des suites données à ce projet.

Voir à ce sujet les premiers éléments de l’enquête.
YCJ_9779.JPG
M. LING Chaoxiang 
YCJ_9777.JPG
M. BAI Shao Liang